Run Ultra Junior Huarache Nike Bleu Air Baskets qw41gI Run Ultra Junior Huarache Nike Bleu Air Baskets qw41gI Run Ultra Junior Huarache Nike Bleu Air Baskets qw41gI Run Ultra Junior Huarache Nike Bleu Air Baskets qw41gI

Ref : 847569-407Coloris : Bleu/BlancMatiere : ToileAUSSI LÉGÈRE QU'UNE PLUMELa chaussure Nike Air Huarache Ultra pour Junior intègre une empeigne d'un seul tenant extensible, des éléments moulés sans coutures et une semelle extérieure ultra-légère pour un look profilé et un rangement aisé dans votre sac.AvantagesEmpeigne tissée d'un seul tenant sans coutures, élégante et respiranteCâbles Flywire internes pour un

PUBLICITÉ
Informations générales sur le produit
Marque















Nom du produit Baskets Nike Air Huarache Run Ultra Junior Bleu















Catégorie BASKET















Informations produit
Couleur principale Bleu















Genre Garçon















Type de public Enfant















Couleur(s) Bleu















Dessus / Tige Textile















Découvrez plus de produits qui ont des caractéristiques similaires au Baskets Nike Air Huarache Run Ultra Junior Bleu

















Découvrez aussi : - - - - -


Catégories associées au produit Baskets Nike Air Huarache Run Ultra Junior Bleu

Run Ultra Junior Huarache Nike Bleu Air Baskets qw41gI

Junior Baskets Bleu Ultra Huarache Run Air Nike

Il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire si votre chat est paralysé.
La paralysie est caractérisée par une incapacité de l’animal à mobiliser volontairement un ou plusieurs membres. On parle de tétraplégie lorsque les quatre membres sont paralysés. Parmi les causes les plus fréquentes de paralysie chez le chat, on distingue les traumatismes et la thromboembolie aortique.

 

Quelles sont les causes de paralysie chez le chat ?

Il existe deux principales causes de paralysie chez le chat :

  • Les Junior Huarache Ultra Nike Air Baskets Bleu Run traumatismes (accidents de la voie publique et chutes principalement) : les chats peuvent présenter des lésions responsables de paralysie suite à un traumatisme, comme des fractures vertébrales par exemple. En fonction de la localisation des lésions, la paralysie peut toucher tous les membres (cas des fractures cervicales) ou seulement les postérieurs. D’autres lésions sont souvent associées : autres fractures, rupture vésicale, hernie diaphragmatique, etc…
  • La thromboembolie aortique : il s’agit d’une paralysie d’apparition soudaine chez le chat, qui touche le plus souvent les postérieurs. Elle est généralement due à une affection cardiaque (cardiomyopathie hypertrophique) et elle est parfois le premier signe de la maladie. Il s’agit d’une affection très douloureuse, les chats présentent alors un miaulement rauque et fort. N’hésitez pas à lire notre fiche sur la thromboembolie aortique chez le chat pour plus de renseignements.

Moins fréquemment, une paralysie chez le chat peut être causée par une hernie discale, une maladie infectieuse, une tumeur, une intoxication, etc…

 

Que faire si mon chat est paralysé ?

Si votre chat n’arrive plus à mobiliser volontairement un ou plusieurs de ses membres, alors il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire.

Le vétérinaire vous donnera des consignes pour le transport de votre animal. Suite à un accident de la voie publique, il est conseillé de transporter votre chat sur un support rigide (planche en bois par exemple) qui fera office de brancard. Attention aux réactions de l’animal lorsque vous le manipulez : il faut être vigilant aux morsures et aux griffures, les réactions sont imprévisibles chez un animal douloureux.

Le vétérinaire réalisera un examen clinique approfondi pour localiser les lésions. Des examens complémentaires pourront être nécessaires (radiographie, scanner, etc…) pour déterminer la nature des lésions. Le vétérinaire pourra ensuite vous en dire plus sur la conduite thérapeutique.

Le pronostic dépend de la cause de la paralysie, de la localisation des lésions, de la précocité de prise en charge, etc… Dans certains cas, la paralysie est réversible et l’animal retrouve l’usage de ses membres mais des séquelles sont possibles. Concernant la thromboembolie aortique, le pronostic est généralement mauvais : les chats ne récupèrent pas toujours et les récidives sont malheureusement fréquentes.

 

Crédit photo istock.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.